Sélectionner une page

Pour rentrer dans le concret, je ne vais pas faire très original. On trouve quelques articles de blog ou dossiers sur les gestes à privilégier pour que son mariage soit plus vert. Mais c’est plus difficile de trouver des chiffres 😉 En moyenne, un mariage de 150 invités dégage près de 14,5 tonnes de CO2* en 1 fois alors que l’émission d’un français est d’environ 9 tonnes par an. (les chiffres datent de 2010). Sachant que selon l’Insee, on est autour de 230 000 mariage par an en France, ça fait cher pour la planète.

Photo CC fontanaro

Photo CC fontanaro

 

Cela dit comme aux Etats-Unis et chez nos amis anglo-saxons, la mode est à l’organic wedding, on voit cette tendance se propager aussi chez nous. Par contre attention: organic wedding n’est pas toujours synonyme de mariage « eco-friendly » ^^ La bonne nouvelle, c’est que niveau prestataires, on trouve quand même plus de choses et on peut donc faire un mariage vert peu importe son style et son budget en principe.

Tant qu’on garde la notion de respect de l’environnement tout au long de la préparation, on peut arriver à réduire son empreinte tout en profitant d’un super Big day ! Je remets ici quelques astuces si vous n’y avez pas déjà pensé.

1. Les faire-parts

C’est bête mais si on tient au papier : imprimer sa papeterie sur du papier recyclé avec des encres qui respectent l’environnement est une bonne alternative. On trouve aussi des enveloppes en papier recyclé si on choisit de ne pas les faire soi-même sur de vieille carte géographique par exemple. Bien sûr, on peut toujours envoyer save-the-date et faire-parts par email mais tout le monde n’a pas encore accès à cette technologie et si c’est pour voir son mail imprimé sur le réfrigérateur, autant l’envoyer directement. Et puis c’est beau une invitation, c’est respectueux et agréable non ?

 

2. Les alliances

Le budget moyen pour des alliances peut varier entre 400 et 1000€ en France. Cela n’est pas négligeable et surtout cela a un coût environnemental. J’y reviendrai dans un post dédié mais vous pouvez trouver des bijoutiers qui travaillent avec de l’or éthique labellisé fairmined ou des pierres précieuses dont on peut retrouver la traçabilité. Les diamants doivent être certifiés pour être certains qu’ils ne proviennent pas de la guerre. Enfin, il existe la Certification du Responsible Jewellery Council (dont certaines marques de luxe font partie comme Cartier) qui garantit également la traçabilité depuis l’extraction jusqu’à la boutique. Pour celles et ceux qui aiment le recyclage, il y a aussi les vieux bijoux qui peuvent être retravaillés et qui donne un petit côté vintage très à la mode !

Des alliances fairmined chez Paulette à Bicyclette

Des alliances fairmined chez Paulette à Bicyclette

3. Acheter des fleurs de saison et locales

Bizarrement alors que l’alimentation est en plein boom sur le bio, c’est loin d’être le cas pour l’industrie de la fleur. Les roses viennent d’Afrique, ou poussent dans des serres et donc consomment beauuuucoup de CO2. (sans parler des pesticides et autres produits chimiques). Utilisons des fleurs locales et saisonnières, c’est par ailleurs moins coûteux que de commander des espèces exotiques et hors-saison, qui doivent être expédiés par avion. En plus la tendance est au champêtre ! Je dis ça je dis rien 😉 

4. Le repas

C’est l’un de plus gros poste de dépenses du mariage et c’est peut-être celui qui émet le plus de CO2. Là encore, privilégiez les circuits cours, les traiteurs qui travaillent avec des producteurs locaux et bio de préférence. Et insistez sur un repas de saison ! En plus, vous allez faire travailler l’économie locale. C’est pas beau ça ? Lorsque c’est possible, n’hésitez pas à faire découvrir les boissons locales, que ce soit pour le vin ou la bière mais aussi les jus de fruits ! Vous pouvez aussi privilégiez les bouteille en verre plutôt qu’en plastique. En plus c’est beaucoup plus joli 🙂 Ah et aussi, n’oubliez pas le tri des déchets à la fin du repas !

5. La robe de mariée

C’est le sujet épineux ! S’il n’est pas toujours évident de trouver des robes de mariées responsables, optez pour le circuit court et bannissez les tissus synthétiques qui viennent de loin. Sachez aussi que certains créateurs proposent de très belles choses avec d’autres matériaux comme le lin, le coton bio ou le chanvre. Pour le coup, les anglo-saxons sont vraiment plus en avance que nous. Sinon, le recyclage et l’adaptation d’une ancienne robe marchent toujours pour celles qui ne sont pas attachées à la robe qui restera au placard. Enfin, vous pouvez aussi louer votre robe, cela coûte aussi souvent moins cher !

photo-1452571817344-8d5a4c2100c6

6. La déco

Peu importe votre budget ou votre thème, the tendance c’est le DIY et la récup’.  Alors profitez à fond et recyclez par exemple les fleurs de vos cérémonies sur les tables ou le photobooth ! Parfois il suffit simplement de se poser et réfléchir pour trouver des solutions simples et pratiques. Par ailleurs, si vous avez choisi un lieu naturel, il n’y a parfois pas besoin de surcharger avec de la déco. Et sinon, on découvre en parcourant les blogs, que les mariées deviennent parfois des as de la récupération de bouteilles et pots en verre voire mettent toute la famille à contribution ! hihi

 

Voilà ces premiers conseils pour favoriser plus de respect de l’environnement pendant votre mariage. On pourra aussi faire des cadeaux vert à ses invités comme des petits pots de miel ou se maquiller avec des produits sain. On évitera aussi le feu d’artifice et dans la mesure du possible, les longs trajets en voiture !

Et vous ? C’est quoi vos astuces ?